Choisissez votre langue

Search

Renseignements

Aucune correspondance

Services

Aucune correspondance

Secteurs d’activité

Aucune correspondance

Personnes

Aucune correspondance

Renseignements

Aucune correspondance

Services

Aucune correspondance

Personnes

Aucune correspondance

Secteurs d’activité

Aucune correspondance

Un virage se prépare sur le marché minier

  •  Temps de lecture Clock/
  • ÉcouterÉcouter/ ArrêterArrêter/
  • Agrandir | Réduire le texte Text

 

À BMO, notre clientèle guide nos décisions stratégiques. Ainsi, chaque année, nous cherchons à innover et à améliorer notre conférence mondiale annuelle sur les mines et métaux. Alors que le contenu sur les minéraux critiques augmente depuis plusieurs années déjà afin de refléter les objectifs de transition énergétique des gouvernements, des collectivités et des entreprises du monde entier, cette année, nous avons officiellement rebaptisé la conférence « Conférence mondiale sur les métaux, les mines et les minéraux critiques de BMO Marchés des capitaux ».

« Nous avons traversé des périodes très difficiles, la pandémie, la guerre tragique en Ukraine et fait face aux répercussions de toutes ces situations sur l’offre et la demande, mais nous constatons un changement en ce moment », a déclaré Dan Barclay, chef de la direction de BMO Marchés des capitaux, à certains des intervenants les plus influents du secteur minier dans le monde, réunis pour l’ouverture de la 32e conférence mondiale annuelle de BMO sur les mines, métaux et minéraux critiques. « On constate une nette amélioration des perspectives économiques, plus d’optimisme et de confiance. Le marché va se réorienter à court terme. »

Quelque 1 500 personnes étaient réunies à l’événement, qui se déroule du 26 février au 1er mars, en Floride. Cet événement est considéré comme un baromètre de la confiance dans le secteur et, cette année, un volet consacré aux minéraux critiques est venu compléter le thème de façon à mieux refléter les ambitions et les engagements en matière de transition énergétique des gouvernements, des économies, des communautés et des entreprises du monde entier.

« Depuis notre dernière rencontre, le contexte a continué à évoluer de manière spectaculaire », a déclaré M. Barclay dans son allocution d’ouverture. « Cette année, nous sommes ravis d’accueillir un nombre important de dirigeants d’entreprises utilisatrices finales, comme les grands constructeurs automobiles qui souhaitent s’assurer un approvisionnement en matières premières minérales nécessaires à l’électrification. »

Alors que se dessine le paysage de 2023, les prix de la plupart des produits de base représentés à l’événement – minéraux de base, précieux et critiques – sont élevés, et le secteur dans son ensemble est en effervescence, les entreprises et les investisseurs se positionnant pour répondre à la demande mondiale.

« Les sociétés de métaux de base et de minéraux essentiels sont prêtes à aller de l’avant avec la prochaine génération de projets pour favoriser l’électrification, les énergies renouvelables et contribuer à la croissance générale de la population et à la création de richesse », a déclaré Jackie Przybylowski, analyste en métaux de base et précieux chez BMO Marchés des capitaux, notant également que les producteurs sont confrontés à un contexte de plus en plus difficile du côté de l’offre.

« Qu’il s’agisse de questions réglementaires, de défis géologiques ou techniques, ou encore de contraintes liées aux critères ESG, en général, il est devenu de plus en plus difficile pour les entreprises d’obtenir des permis et de faire croître leur production », a-t-elle affirmé.

La forte demande à long terme survient à un moment où les entreprises ont été rigoureuses dans leur affectation de capital et où leurs bilans sont particulièrement solides, selon David Gagliano, analyste de BMO Mines et métaux, qui note toutefois que les valorisations du secteur sont inférieures à celles des indices boursiers élargis.

« On peut légitimement affirmer que la réévaluation de ce secteur n’a pas encore commencé », a-t-il déclaré. « Je pense que c’est en partie la raison pour laquelle la participation à la conférence est si forte cette année. »

LIRE LA SUITE
Dan Barclay Chef de la direction, BMO Marchés des capitaux

PARTIE 2

Will 2023 be the Year of Gold: World Gold Council at BMO Conference

01 mars 2023

Le contenu de cet article sera accessible en français à une date ultérieure. Restez à l’affût!  If …


PARTIE 3

Evolving Mining for a Sustainable Energy Transition: ICMM CEO Rohitesh Dhawan in Conversation

Dan Barclay 02 mars 2023

  Disponible en anglais seulement “The world has woken up to the scale of our biodiversity crisis. And if we don’t urgently st…


PARTIE 4

La confiance est la denrée la plus précieuse : Message de l’ICMM à la Conférence mondiale sur les mines, métaux et minéraux critiques de BMO

06 mars 2023

  Alors que l’industrie minière mondiale doit répondre à une demande croissante, le premier orateur de la 32e …


PARTIE 5

Les légendes du roc réfléchissent aux réussites et aux échecs de l’industrie minière lors de la Conférence mondiale sur les mines, métaux et minéraux critiques

06 mars 2023

Il est rare que quatre légendes de l’industrie minière se rencontrent pour discuter de l’état de leur secteur. C&rsq…


PARTIE 6

Exploration des avantages de l’extraction de minéraux critiques en Amérique du Nord dans le cadre de la Conférence mondiale sur les mines, métaux et minéraux critiques

Michael Torrance 06 mars 2023

  L’Amérique du Nord peut-elle devenir un haut lieu de l’extraction des minéraux critiques? La question a ét…




Conférence

Mines et métaux 32e conférence du secteur Mines, métaux et minéraux critiques

fév. 26, 2023 - mars 1, 2023 Hollywood, Florida

Courriel

Autre contenu intéressant